Couples & Amour

Vous avez la responsabilité de votre couple! #85

On pense souvent que parce qu’on est chrétien tous les deux dans un couple on est à l’abri de certaines déconvenues auxquelles font face les couples non chrétiens. Dieu est là, oui il est là selon la mesure de la place qu’on lui laisse c’est vrai. Donc à priori on ne devrait pas avoir de problèmes, ce qui est faux. En effet, ce n’est pas parce qu’on prie souvent ou de temps en temps que tout va marcher comme sur des roulettes. D’ailleurs on peut prier sans réellement donner la latitude qu’il faut au Seigneur afin de nous transformer, de nous rendre meilleur l’un pour l’autre et pour notre communauté de vie parce qu’on connaît tous la leçon, enfin je l’espère, aimer c’est vouloir le bien de l’autre.

Du coup la question que je me pose est de savoir si dans nos couples, nous prenons le temps de nous demander ce qui ferait le bien de l’autre, de communiquer, de l’écouter et surtout de l’entendre.

Ces dernières semaines j’ai eu l’occasion de discuter avec d’autres amies qui sont mariées et chrétiennes également. Je précise cet aspect de la référence religieuse parce que je crois que ça impacte énormément la vision que nous avons du couple et l’idéal que nous essayons toutes de vivre. Ces discussions ont été très enrichissantes et j’ai également beaucoup relativisé en me demandant si je ne me mettais pas un peu trop la pression et si je n’avais pas trop d’exigences envers chacun de nous et envers le couple parce que le couple est une entité dont il faut prendre soin différemment. La santé du couple dépend de la santé de chacun de ses membres. Ce qui implique de bonnes dispositions physiques, émotionnelles, spirituelles, intellectuelles de la part de chacun pour les mettre au service du couple, …

Finalement j’en suis arrivée à la conclusion qu’on a la responsabilité de son couple. Nous sommes des adultes et quand nous choisissons de nous marier et que nous demandons à Dieu de bénir notre union, nous l’invitons à nous accompagner et à nous soutenir. Mais, ce n’est pas lui qui va faire que les choses fonctionnent de A à Z. C’est de notre responsabilité de pratiquer la bienveillance, d’être intentionnel l’un envers l’autre, d’épuiser l’écoute, de communiquer, de s’entendre, de se regarder. Bref, de s’aimer tout simplement, de s’aimer en vérité.

Aucun couple n’est parfait, nous avons tous nos défis. Mais c’est important selon moi de garder à l’esprit que tout ce qui arrive au couple incombe aux deux partenaires. Cela ne sert à rien de se rejeter la faute comme cela arrive si souvent malheureusement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je tiens personnellement à ce qu’il y ait des points réguliers et un bilan annuel dans le couple. C’est nécessaire de se créer des espaces où on peut s’exprimer librement, faire part de ses satisfactions et de ses insatisfactions dans le couple, et tout ce qui gravite autour de celui-ci, et ensuite de mettre en place des actions pour améliorer les choses.

En revanche, si on ne s’inscrit pas véritabelement dans une démarche d’amélioration selon les actions mises en place, ça veut dire selon moi que le bilan est un échec. Soit on n’a pas été honnête l’un envers l’aute, soit on fait semblant. Et là, j’ai envie de dire, même Dieu ne pourra rien car il ne fait rien sans notre aval. Et j’insiste donc, nous avons la responsabilité de nos couples! Vous avez la responsabilité de votre couple!

Il est souvent tentant de chercher les raisons du mal être du couple à l’extérieur comme une stratégie de fuite en avant pour ne pas vouloir affronter les choses. Le problème c’est que les stratégies d’évitement ne peuvent faire que plus de mal. Et comme je le laissais entendre plus haut, ce n’est pas parce qu’on est chrétien et qu’on croit que Dieu est à l’origine de son couple qu’on est à l’abri de certaines déconvenues comme la séparation. C’est le grand mal de ce temps! De nombreux couples, chrétiens ou non divorcent à coups de grandes annonces au bout de 10, 20 et parfois même 30 ans de mariage. En voyant cela, comment peut-on vouloir s’embarquer dans une telle aventure? Faire ce grand saut dans le vide relève de la folie comme j’aime bien le dire.

Je termine en disant que nous devons faire attention à nous, à nos couples, et nous confier à Dieu. Cependant, n’oublions pas que notre bien-être nous incombre aussi pour une large part, et que le Seigneur est comme un assistant qui veille au grain selon la place qu’on lui accorde. Nous ne sommes à l’abri de rien alors faisons preuve d’humilité et de gratitude pour ce que nous avons la grâce de vivre parce que d’autres soupirent après le Seigneur pour rencontrer un partenaire de vie.

Grâce-No.

Grâce-No

J'aide et j'encourage les femmes à se développer intégralement (corps, âme, esprit) pour devenir authentiques et entrer dans leur vocation (fille, épouse, mère). Cette plateforme est d'inspiration chrétienne où, je parle de divers sujets, dont la foi, le célibat, les rencontres, le couple et le mariage.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.