Les liens émotionnels homme/femme #22

Hi!

Comment vas-tu?

Je reviens cette fois avec un sujet qui me tient à cœur. Je suis quelqu’un d’assez éclectique, qui s’intéresse à des choses aussi différentes les unes des autres. Pour en venir au fait, je voudrais parler des liens émotionnels homme/femme. Évidemment, je suis une femme, alors mon discours est fortement déjà orienté. J’aimerais m’adresser aux femmes parce que je me rends compte que nous avons réellement besoin de parler de sujets qui paraissent souvent tabous dans le milieu chrétien. C’est dommage parce qu’ainsi, on éviterait tellement d’erreurs de parcours, expression que j’emprunte d’ailleurs à quelqu’un parce que c’est cela. Dans le domaine des relations homme/femme, beaucoup se laissent désabuser parce que n’ayant pas été enseignés, encadrés, conseillés, etc.

Cependant, si tu es un homme et que tu as soif d’apprendre, et de découvrir ce que je veux livrer aux femmes, rien ne t’empêche de continuer la lecture. Tu pourras peut-être apprendre à t’ajuster dans les relations que tu entretiens avec d’autres femmes ou dans la construction de tes amitiés avec les femmes si tu es dans une amitié exclusive, fiancé ou même déjà marié.

the-gang-1339272_1920
Crédit photo. Internet. Pixabay

Qu’est-ce que j’entends par liens émotionnels homme/femme ?

Je me suis rendue à l’évidence qu’on ne se rend compte d’avoir créé un lien émotionnel avec une personne que lorsque la connexion avait déjà commencé à prendre racine. Mais heureusement que le Seigneur fait grâce et il n’est jamais trop tard pour faire un pas en arrière et s’interroger sur sa propre réalité, lorsque celle-ci n’est pas en accord avec ses désirs ou porte atteinte à quelque chose de profondément ancrée en nous et à quoi on aspire. Je vais donc me permettre ici de remettre en question l’amitié homme/femme 🙂

J’ai toujours été une fervente défenseure de l’amitié homme/femme. Bisounours ou exagérément naïve, à voir toujours le bien en chacun, j’ai toutefois fini par apprendre et par comprendre qu’il fallait faire attention à ce qu’on met dans ce mot «AMITIÉ». J’aime beaucoup jouer avec les mots, parfois juste pour embêter les gens lors de conversations et les perdre pour voir quelles stratégies ils adoptent pour s’en sortir. J’apprends ainsi vous savez. Les échanges sont un tel bonheur lorsqu’on a en face des interlocuteurs qui se prêtent au jeu.

Revenons à notre sujet. Donc, je sais très bien qu’on peut mettre tout ce qu’on veut dans le mot amitié, et justifier toute relation de proximité, voire même de promiscuité comme étant de l’amitié. Il faut donc sans cesse essayer de mettre de la distance, non sans beaucoup de mal, mais quand même, pour éviter des situations cocasses, et surtout un attachement émotionnel considérable pouvant parfois avoir des conséquences néfastes chez certaines personnes faibles de caractère, ou tout simplement fragiles. Fragiles? C’est relatif! Nous avons tous nos fragilités, mais nous les exprimons simplement de manières différentes. Certains emmagasinent plus que d’autres (les introvertis sentimentaux) et d’autres en revanche n’hésitent pas à se mettre complètement à  nu (les extravertis sentimentaux). Alors évidemment, la grande question que tout le monde se pose est:

L’amitié homme/femme, est-ce possible?

Nous avons tous plus ou moins une opinion bien arrêtée dessus en fonction de nos expériences et notre vécu. Moi, je dirais tout d’abord OUI, mais sous certaines conditions. Les termes de la relation doivent être clairs, et les ambiguïtés balayées. Plus facile à dire qu’à faire n’est-ce pas? Et c’est là que le bas blesse. Qu’est-ce-à-dire?

«Je vous en conjure, filles de Jérusalem, par les gazelles, par les biches des champs, n’éveillez pas, ne réveillez pas mon amour, avant l’heure de son bon plaisir. »(Ct 2:7)

L’amitié homme/femme n’est possible que si les deux protagonistes ont levé les différentes ambiguïtés qui entourent leur relation. Mais, nous n’avons ni les hommes, ni les femmes, le pouvoir de sonder les cœurs. Un tel dira qu’il souhaite être ami, et un tel autre voudra certainement le contraire. Un tel dira qu’il souhaite être ami avec des intentions inavouées un tel autre voudra peut-être le contraire sans jamais se l’avouer. Ça en devient épuisant à force, vous ne trouvez pas? Ces situations n’auraient-elles pas pour origine le fait que la plupart du temps, certaines personnes ne savent pas ce qu’elles veulent de la vie, ce qu’elles en attendent du point de vue des relations amicales, sentimentales? Elles n’ont pas de clarté et ne savent pas si elles veulent fonder une famille ou pas. Ou peut-être veulent-elles s’amuser puisque la tendance est à la consommation et à la surconsommation 😮

Dans d’autres cas, les deux protagonistes seront d’accords sur les termes de l’amitié, mais la façon de la conduire les mènera inéluctablement dans un engrenage de liens émotionnels parce qu’ils auront cultivé cette amitié de sorte à éveiller un attachement considérable, allant bien au-delà de la simple amitié possible entre un homme et une femme.

Vous comprenez évidement ainsi que je vais en arriver au deuxième volet de ma réponse qui est NON, aucune amitié sincère et durable n’est possible entre un homme et une femme. Même si les deux sont habités de bonnes intentions: «Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation: l’esprit est ardent, mais la chair est faible.» (Mt 26:41) Celle-ci ne peut demeurer que si les termes de la relations sont clairs. On en revient là! Mais comment déterminer les termes ou poser les bases d’une relation amicale entre un homme et une femme? J’avoue que ce n’est pas évident du tout. Nous sommes en permanence interconnectés les uns avec les autres, les frontières amicales et sentimentales sont devenues poreuses. La conséquence en est qu’on s’en mêle les pinceaux très souvent.

D’emblée, cela parait assez simple de dire que les termes de la relations doivent être posés et les bases clarifiées, mais ne nous voilons pas la face. Il ne faut pas oublier que notre partie adverse, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. (1 P 5:8). Bien entendu, nous ne sommes pas dans la jungle, ou peut-être que si finalement. Certains appellent cela «LE GAME», comme pour signifier que le champ des relations homme/femme est un jeu auquel ils se prêtent avec beaucoup de plaisir. La palme d’or reviendra à celui, et à celle aussi, pourquoi pas, qui aura accumulé le plus grand palmarès de conquêtes possibles. Mais en tant que chrétiens, je suis désolée, on doit renouveler nos pensées pour revêtir celle du Christ. Penser les relations comme un jeu, c’est se fourvoyer et passer à côté de quelque chose d’essentiel.

Pourquoi ai-je choisi cette référence de la première épître de Pierre? Tout simplement parce que c’est celle qui me parle le plus. Que l’on soit chrétien ou non, cette question de l’amitié homme/femme, se pose inéluctablement.

De prime abord, on pourrait penser que parce que les deux protagonistes sont chrétiens, il n y aurait aucun danger, ni aucune ambiguïté dans les relations amicales. Mais c’est complètement faux, parce que, comme je l’ai déjà dit, nous ne pouvons sonder les cœurs et connaître les réelles intentions des uns et des autres. Il appartient donc à chacun de se protéger, et surtout de savoir quel est le genre de relation qu’on souhaite entretenir avec les personnes que nous côtoyons. Evidemment, ce trop plein de prudence ne nous met à l’abri de rien, mais je crois qu’il nous aide à savoir s’il faut faire un pas de plus en avant ou un pas en arrière lorsque la relation prend des tournures ambiguës qu’on n’arrive parfois pas à nommer, ou du moins que l’un des deux n’arrive pas à nommer. Mais encore, s’il arrive à les nommer, rien ne garantie qu’en face ce soit le même ressenti.

Selon-moi l’un peut avoir une longueur d’avance sur l’autre à force d’analyser les circonstances de la relation, ou encore, il peut y avoir une personne qui se joue finalement de l’autre parce qu’elle peine elle-même à se situer. Du coup, elle envoie des signaux évidents qu’elle niera ensuite avoir pas envoyés 🙂

hands-1150073_1280
Crédit photo. Internet. Pixabay

Mon message à l’endroit des femmes

«Plus que sur toute chose, veille sur ton cœur, c’est de lui que jaillit la vie.» (Pr 4:23)

Nous sommes émotionnelles, ce n’est pas faute d’avoir essayé de ne pas l’être.  Je suis quelqu’un de très introvertie et je sais que je parais inaccessible. Est-ce un défaut? J’ai longtemps pensé que oui, puis j’ai fini par comprendre que c’était ce qui faisait ma particularité et qu’ainsi grâce à ce trait de caractère, je ne laisse pas entrer tout le monde dans mon cercle privé, ou en tout cas j’essaye. Je suis exigeante autant envers moi-même qu’envers les autres. Cependant, je ne suis pas à l’abri de baisser ma garde en participant moi-même à créer des liens émotionnels néfastes et c’est ce qui arrive la plupart du temps à ceux qui œuvrent quotidiennement à garder leurs cœurs plus que tout. J’ai accepté que nous avions tous des faiblesses, sinon comme je le dis toujours, nous n’aurions pas besoin du Christ. Ai-je fait de mauvais choix relationnels par le passé? Certainement! En ferai-je encore? Dieu m’en préserve.

Mesdames, il est très important d’apprendre à se connaître et savoir ce qu’on peut tolérer et ce qu’on ne peut pas tolérer. Quel est votre seuil de tolérance? Si on ne connaît pas son seuil de tolérance, on se laissera toujours embarquer dans des amitiés qui n’auront pour finalité que de créer des liens émotionnels, laissant la porte ouverte à toutes sortes de blessures si ces émotions prennent le dessus et sont explorées. Il faut refuser d’entretenir des relations dites amicales qui vont au-delà de votre seuil de tolérance, ainsi vous garderez vos cœurs.

Un homme te convoite-t-il au-delà de la simple amitié? Qu’il le fasse savoir clairement. Tant qu’il ne l’a pas verbalisé, ce n’est pas un homme, mais un garçon, car un homme sait ce qu’il veut, ce à quoi il aspire, il a une vision. S’il n’est pas capable de verbaliser ce que tu sembles déceler, alors NEXT. Est-ce difficile? Oui, certainement! Mais tu n’es pas entrain de négocier. C’est une question de vie ou de mort parce que ton cœur est la source de ta vie. Que penses-tu qu’il puisse arriver si la source tarit?

Un homme veut-il de ton amitié? Qu’il te le fasse aussi savoir avant de travailler à créer entre vous un lien émotionnel, ce à quoi tu auras aussi participé. Mais surtout tu dois t’assurer qu’il n’est pas entrain de jouer à un double jeu en faisant croire qu’il veut de ton amitié alors que ses agissements envers toi prouvent le contraire. Pour être plus précise, c’est-à-dire qu’il fait semblant d’être ton ami alors qu’il se comporte bien plus qu’un simple ami.

Comment savoir alors qu’un lien émotionnel est entrain de se créer ?

Je dois avouer que nous les femmes, sommes dotées d’une intuition qui nous aide dans bien des situations. Nous sentons des choses, alors raison de plus pour développer des stratégies pour s’en défaire si on sait que rien n’est clarifié entre les deux protagonistes pour laisser éclore cette connexion émotionnelle. Il faut tout simplement s’éloigner, même si ce n’est pas toujours par gaieté de cœur, mais il faut avoir le courage de s’éloigner d’un homme qui n’est pas émotionnellement stable, qui n’a pas une vision claire de ce qu’il veut et qui en plus veut jouer sur plusieurs tableaux parce que la société lui a inculqué qu’il avait le choix et qu’il pouvait se permettre de jouer avec les émotions des femmes comme on joue avec un ballon.

the-gang-1339261_1920
Crédit photo. Internet. Pixabay

Quelques questions qui pourraient guider ta réflexion

Il ne s’agit aucunement d’une science infuse, mais de questions qui peuvent t’aider à y voir un peu plus claire si tu penses être dans une relation dite amicale un peu confuse avec un homme. En te posant ces questions, et en observant son comportement envers toi, tu verras que soit il te considère véritablement comme une amie, soit il joue à cache-cache pour te déstabiliser émotionnellement ou entretenir un lien qu’il pourra exploiter à dessein quand il le voudra.

  • Est-ce qu’il t’appelle tard le soir pour parler des heures durant?

Il n’est pas impossible que tu discutes avec tes amis hommes, mais à quelle fréquence? Est-ce nécessaire de se parler à ce rythme? Avec combien d’autres amis, hommes ou femmes passes-tu autant de temps au téléphone? Ton temps est précieux, ne le dilapide pas avec quelqu’un qui n’en vaut peut-être pas la peine. Et d’ailleurs tu peux l’utiliser à faire des choses qui comptent vraiment pour toi.

  • Est-ce qu’il t’appelle plusieurs fois par semaine?

Franchement! Vous vous racontez quoi au téléphone plusieurs fois par semaine? Si c’est le cas, ne vois-tu pas que tu es entrain de faire de cet ami un ami exclusif en lui accordant tout ce temps? Est-il nécessaire que vous vous parliez à ce rythme sous prétexte de bâtir une amitié sans conséquences émotionnelles?

  • Est-ce qu’il se confie à toi?

Bien entendu, des amis peuvent se confier les uns aux autres. Mais attention! Est-il célibataire? Es-tu célibataire? Quel est le genre de confidences que vous vous faites? Est-ce que tu mets des limites? Est-ce que tu détermines un seuil de tolérance, une barrière à ne pas franchir?

  • Est-ce qu’il t’invite régulièrement pour sortir (restaurant, cinéma, spectacles)

Oui, des amis peuvent sortir ensemble, là n’est pas la question. Je pense qu’on se comprend assez bien lorsqu’on parle ici de sortir ensemble. A quel rythme sortez vous ensemble? Etes-vous en groupe de plusieurs amis ou tous les deux? Dans quels genres de lieux allez-vous? A quels horaires?

  • Est-ce qu’il te complimente?

Ce n’est pas interdit de complimenter une personne! Ici je voudrais surtout pointer du doigt ce sur quoi il te complimente et comment il le fait. Comment est-ce que tu accueilles ses marques d’attentions (paroles valorisantes)? Qu’est-ce qu’elles produisent en toi?

  • Est-ce qu’il s’intéresse à ce que tu fais durant tes journées?

Vouloir connaître le quotidien de son ami est une chose, mais aller en détails dans l’organisation de ses journées c’est énorme quand même. J’ai des amis de tous bords et on ne passe pas notre temps à nous raconter nos journées. Est-ce que tu le fais avec ton ami chaque fois que vous vous parlez au téléphone ou autres (Skype, WhatsApp, etc.)? Si c’est le cas, tu dois te rendre à l’évidence que tu as fait de cet ami un ami exclusif. Alors ma question pour toi est la suivante: qu’en-est-il de lui? Est-ce qu’il te considère comme une amie exclusive ou est-ce qu’il a plusieurs amies exclusives?

  • Est-ce qu’il te questionne sur ta famille?

Loin de moi l’idée de penser qu’il n’est pas utile pour les amis de connaître la famille de l’autre ou moins d’où il vient. Toutefois, lorsque les questions ou les conversations autour de vos familles respectives commencent à franchir un certain pallier, je suis désolée, ce n’est pas de la simple amitié. Vous êtes entrain de creuser vos personnalités en épluchant vos contextes familiaux. Cette étape prend du temps en amitié. Si cela devient récurrent lors de vos conversations, cet homme est entrain de marquer un intérêt particulier envers toi. Est-ce qu’il en est conscient? A toi de le discerner. Est-ce que tu en es consciente et l’accepte? A toi d’en décider. Que veux-tu réellement? Quelles sont ses intentions? Même avec tes amis d’enfance, vous ne passez pas autant de temps à parler de vos familles respectives et pourtant, selon-moi, ils sont plus légitimes pour te questionner dessus et lorsqu’ils le font, ce n’est pas pour obtenir des informations sur toi.

  • Est-ce qu’il évoque subtilement son avenir amoureux, familial?

Le grand classique! Un homme qui dit être ton ami et qui commence à te faire part de ses projets d’avenir (amoureux ou familiaux) alors que vous êtes tous les deux en situation de célibat. Qu’est-ce qu’il cherche? Que tu te conformes à l’idée qu’il se fait d’une hypothétique vie de couple? Est-ce qu’il veut atteindre ton affect pour créer un lien émotionnel consciemment? Pourquoi ne pas simplement te dire qu’il est fortement intéressé par toi et qu’il aimerait devenir ton ami exclusif pour construire quelque chose? J’aimerais te dire qu’en tant que chrétienne, tu dois aspirer au meilleur. Les mots tels que petit-ami, petit copain, etc., sont à bannir de ton vocabulaire. Pour celles et ceux qui aspirent au mariage, on parle d’amitié exclusive, de fréquentations en ayant en vue de potentielles fiançailles qui conduiront au mariage. Toutefois, cette période de fréquentations est aussi l’occasion pour certains de se rendre compte qu’ils ne sont pas faits pour la vie maritale et que le Seigneur les appelle à le servir ailleurs (célibataires laïcs engagés, prêtres, religieuses, religieux, etc.).

  • Est-ce qu’il parle de ses projets?

Comment est-ce qu’il en parle? Comme quelqu’un qui aurait besoin d’une aide (femme) pour atteindre certains objectifs ou comme quelqu’un qui travaille à être la perfection même, à être complet avant de laisser entrer une femme dans sa vie? S’il recherche la perfection, ce n’est certainement pas toi parce que nous avons tous nos fragilités et ne te laisse pas travailler psychologiquement en essayant de convenir aux mots à ce qu’il décrit dans ses projets d’avenir (professionnels, sentimentaux, familiaux, etc.)

  • Est-ce que tu as le sentiment d’avoir plus d’intérêt à ses yeux qu’une simple amie?

Alors là, il y a évidemment un problème. Vous devez en parler. S’il maintient qu’il ne veut que de ton amitié et que son comportement ne change pas, tu dois t’en détacher pour te protéger si tu es perturbée par le type de relation entretenue.

  • Est-ce qu’il te parle souvent d’amitié en restant flou dans ses propos?

Et c’est là que les femmes deviennent en générale des professionnelles de l’interprétation. Tu dois le prendre aux mots. Qu’il soit flou ou pas, ce n’est pas ton problème, tu dois simplement t’en éloigner si tu perçois une incohérence.

  • Est-ce qu’il se dérobe lorsque tu le questionnes à propos des rapports que vous entretenez? 🙂

Déjà une chose à intégrer une fois pour toute, il ne faut vraiment pas hésiter à le faire savoir si on a des doutes et des incompréhensions. Il faut oser demander, verbaliser pour éclaircir la situation. Si tu as des doutes, c’est parce que des éléments ont suscité ces doutes. Tu veux en avoir le cœur net? Tu dois en discuter avec la personne avec qui tu sembles entretenir une relation exclusive.

Pour finir

Si tu réponds en majorité OUI à toutes ces questions, cela voudrait dire que tu dois questionner les rapports d’amitié que tu dis entretenir avec cet homme et faire ce qu’il faut pour protéger ton cœur.

Bien entendu, il n’est pas question que les amis n’évoquent jamais ce genre de sujets, mais tout dépend des limites que tu fixes? Quel est ton seuil de tolérance? Est-ce que tu parles de tout ce qui t’es personnel avec tous les hommes qui sont dans ton entourage? Est-ce que tu parles au téléphone avec eux plusieurs fois par semaine?

Passé un certain âge, il faut arrêter de se voiler la face. Il y a quelques années en arrière, en discutant avec une dame, elle m’avait clairement signifié qu’il serait désormais difficile pour moi de bâtir de véritables amitiés avec des hommes car je ne suis plus une petite fille, mais une femme que l’on peut convoiter parce qu’évidemment je suis en âge de me marier. Je n’avais pas compris à ce moment là. Puis, très honnêtement, j’ai fini par comprendre ce qu’elle voulait m’enseigner. Mis à part des personnes que je considère vraiment comme des aînés (que j’appelle grands frères en raison des liens entretenus) ou des cadets (que j’appelle également petits frères en raison des liens entretenus), je n’ai pas, depuis ce temps enrichi mon cercle d’amis masculins parce qu’ils s’avère très souvent qu’ils sont mal intentionnés lol. Je caricature un peu, mais on se comprend. Du coup, hormis ceux avec qui j’ai grandi, ou avec qui j’ai été sur les bancs de l’école avant l’Université, l’amitié homme/femme est devenue une utopie d’antan. Il y a bien entendu quelques rares personnes (hommes) que je peux considérer comme des amis. Pour le reste, ce sont des connaissances qui peuvent devenir des amis, ce n’est pas exclu, mais ça se travaille ou bien plus que des amis si affinités 🙂

Sur ce, je vous laisse à vos réflexions et vous souhaite des amitiés sincères, fructueuses et durables avec ces hommes. N’oubliez pas, le plus important c’est de protéger votre cœur et établir des limites. Si vous ne définissez pas de limites claires, vous acceptez de façon tacite les conditions de la personne en face et vous vous laisserez conduire par le vent. ATTENTION!

Soyez abondamment bénis et remplis de sagesse et de discernement par l’Esprit de Dieu!

Une passionnée du Christ.


Références bibliques. La Bible de Jérusalem, Cerf.
Image à la Une. Crédit photo. Internet. Pixabay
Rendez-vous sur Hellocoton !

J’encourage les femmes à s’épanouir humainement et spirituellement. Je les invite à prendre soin d’elles à travers toutes les dimensions de leur personne.
Ma passion c’est de les aider à entrer dans leur leadership féminin pour devenir des femmes chrétiennes authentiques et avoir de l’impact dans leur environnement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
%d blogueurs aiment cette page :