Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Pourquoi ne suis-je ni Nathalie Koah, ni Georgette Eto’o? #15

Hi !

Je reviens cette fois avec un sujet quelque peu brûlant. Suite à un message posté sur mon Facebook personnel, j’ai eu des réactions d’hommes, qui ne m’ont pas vraiment étonnées. Ce post tirait sa source dans la publication des photos du mariage religieux de Samuel Eto’o et de Georgette. Suite aux commentaires que j’ai pu lire sur ces publications, j’ai été horrifiée que des femmes traitent celle-ci, c’est-à-dire Georgette de « vraie femme avec grand F » parce qu’elle a accepté ou du moins pardonné toutes les infidélités de celui qui est devenu récemment son mari. Ce qui est louable d’ailleurs. Quoi qu’il en soit, voici ce que j’ai posté, et qui a suscité des réactions…

« Je trouve quand même étrange qu’on qualifie de vraie femme avec grand « F » celle qui accepte toutes les infidélités de son mari. Celle qui n’accepte pas on l’appelle comment? Fausse femme? Éclairez-moi… Et celui qui accepte les infidélités de sa femme est quoi? Un « mougou? « . En tout cas, l’être humain est complexe. Quand on aura appris à s’aimer de l’amour de Dieu, on n’aura plus à se poser ce genre de questions. N’importe quoi! »

Pour restituer le contexte, Samuel Eto’o c’est ce footballeur international camerounais. Si tu ne le connais pas, je t’invite à le « googleliser » 😉 . Il y a bientôt deux ans que cette histoire dure il me semble, je ne saurais pas te situer exactement car j’ai beaucoup de mal avec les dates, et il faut dire que ce n’est pas nécessairement une histoire qui m’a particulièrement intéressée. Cependant j’en ai eu marre de voir à quel point elle passionnait les personnes dans mon entourage alors je me suis renseignée. Il faut dire que les scandales sont rares en Afrique centrale, et quand il y en a, ils sont très vite étouffés, surtout dans les cultures bantoues d’Afrique centrale. C’est l’un des footballeurs qui a fait connaître l’Afrique centrale, et plus particulièrement son pays le Cameroun. La fierté qu’il suscite dépasse donc les frontières et va au-delà du seul Cameroun.

Nathalie Koah, celle par qui le scandale est arrivé

Qui est-elle ? Je n’en sais pas grand-chose, sinon ce que j’ai pu lire ça et là sur internet, et dans le livre qu’elle a écrit, qui a été piraté, et dont la sortie a été interdite parce que Samuel Eto’o a porté plainte pour atteinte à la vie privée. Et, c’est là que ça devient intéressant… 🙂

Ce Samuel Eto’o était en couple concubinage avec Georgette, aujourd’hui son épouse, que d’ailleurs au passage personne ne connaissait. Ils vivaient en concubinage depuis semble-t-il plusieurs années avant qu’il ne soit le célèbre footballeur mondialement connu qu’il est aujourd’hui. Parallèlement, il a entretenu une autre relation avec Nathalie Koah, et peut-être d’autres femmes d’après le témoignage de Nathalie Koah. Ces autres femmes préfèrent rester dans l’ombre car elles ont leurs intérêts. Samuel a beaucoup d’argent et du pouvoir, et c’est bien connu, toutes les femmes sentent l’odeur de l’argent de loin #Stéréotype. D’après cette Nathalie Koah, il aurait d’ailleurs eu un enfant avec une autre de ses concubines qui habite Paris.

En Afrique, et là je parle encore des cultures bantoues dont je suis issue, en générale patriarcales, l’homme a le pouvoir sur tout (à relativiser quand même). Il a le droit d’avoir le nombre de femmes qu’il veut (ça reste une généralité, mais pas la norme). Et si malgré tout, il est marié légalement et qu’il a signé pour la monogamie, il peut s’autoriser ce qu’on appelle « les à côté ». Autrement dit, il peut avoir d’autres concubines ou maîtresses pour parler vulgairement. C’est une question d’honneur et de pouvoir, et la femme n’a rien à dire, si elle venait à être au courant de ces aventures. Elle doit se soumettre et subir. Si elle s’en va, c’est sur elle que tombe tout le déshonneur. Pie, lorsqu’elle a eu des enfants avec cet homme. Certaines restent par amour pour leurs enfants et pour ne pas les priver d’une figure paternelle, d’autres en revanche décident de partir et de tout recommencer pour refuser de se laisser bafouer ainsi.

Dans les mariages chrétiens, c’est un tout autre fonctionnement si les infidélités surviennent au sien du couple. Samuel Eto’o étant non seulement « pété de tunes », mais aussi un bel homme, jeune, sportif et bantou, c’était donc son honneur qui se jouait et son pouvoir.

Après une longue relation entretenue avec Nathalie Koah, dont je vais vous faire l’économie ici, et que vous pouvez lire dans son livre intitulé « Revenge porn », la fin en a été plus que tragique au point où les photos dénudées de la jeune femme se sont retrouvées sur les réseaux sociaux. Pourquoi a-t-elle donc raconté son histoire ? Tout simplement pour faire connaître sa version des faits, et réhabiliter son image, car il faut dire qu’elle a été injuriée et traitée de tous les noms d’oiseaux, parce qu’elle avait entretenue une relation pendant près de sept ans avec le footballeur, sachant qu’il était déjà en couple et père de plusieurs enfants avec sa concubine Georgette, « l’officielle », « la mère des enfants » comme il l’appelait d’après Nathalie Koah dans ce livre. Suite à toute cette médiatisation, je me suis posée la question de savoir : Et la responsabilité de Samuel Eto’o dans cette histoire, pourquoi est-elle complètement occultée? Pourquoi Nahtalie Koah devrait-elle être la seule à passer à l’abattoir ?

Et bien tout simplement parce que comme je l’ai dit précédemment, c’est un homme et il a les pleins pouvoirs. En Afrique subsaharienne, et dans les cultures bantoues, un homme qui a plusieurs concubines est un homme qui assure, et une femme qui a le malheur de fréquenter deux hommes à la fois est sans appel une putain. Je ne vais pas refaire le monde, mais c’est pour que tu comprennes bien ma position.

Il était donc clair comme de l’eau de roche que Nathalie Koah n’avait pas droit de parole dans la cité parce que c’est une putain et qu’une putain n’a aucun intérêt si ce n’est assouvir les penchants d’un homme. Mais semble-t-il, Georgette était au courant de tous les déboires de celui qui allait devenir son futur époux, parce que j’ai oublié de vous le signaler, il l’a légalement épousé seulement après que le scandale a éclaté.

Pour la communicante que je suis, j’ai forcément un tout autre regard, et je sais très bien que ce n’était qu’un coup de pub pour montrer à quel point il l’aime tellement qu’il l’épouse après plus de dix ans  de vie commune. Mais de qui se fout-on ? Avec tout l’argent qu’il a, on ne va tout de même pas me dire qu’il était comme le commun des mortels qui tarde souvent à se marier par manque d’argent au point même de contracter des crédits pour le faire. Après cela, et pendant toute la battue médiatique autour de la sortie annulée du livre de Natahlie Koah, il n’a cessé de publier des images de lui et sa femme, de lui et ses enfants, pour réhabiliter son image et se racheter auprès de ses fans. Car il faut le dire, l’exposition de sa vie privée, et surtout de ses penchants sexuels en a déçu plus d’un. C’est louable d’avoir tenté de racheter son image et surtout d’honorer celle qui était désormais légalement son épouse en lui déclarant publiquement sa flamme. Et je loue le courage et la force de cette femme qui a choisi de pardonner car le pardon est un long chemin vers la guérison.

Cependant, je ne suis pas sûre que la plupart des femmes auraient choisi de rester comme elle l’a fait. Ha, mais que dis-je ? La rumeur court qu’elle serait restée parce qu’elle a bâti un empire avec son homme et qu’il était hors de question de laisser tomber tout cela après tant d’années. Et puis, ils ont des enfants pardi ! Loin de moi l’idée de porter un jugement sur son choix, que je trouve d’ailleurs courageux, je leur souhaite bon vent et surtout un mariage remplit d’amour, de respect, et surtout de fidélité.

Revenons à Nathalie Koah

Raconter son histoire à certainement été une épreuve, mais aussi une thérapie. Ce n’est pas facile de se mettre ainsi à nu. Même nous, les chrétiens, avons parfois du mal à nous ouvrir totalement à la miséricorde et à l’amour de Dieu. Alors je respecte le courage qu’elle a eu. En revanche, si c’est vraiment Samuel Eto’o qui a rendu publique ces fameuses photos, je le condamne totalement. Je ne juge pas leurs choix. Toutefois, je me dis que comme dans les histoires sans fondements, lorsque celle-ci prend fin, chacun devrait reprendre son chemin sans avoir à en arriver à se déchirer à ce point. Pourquoi a-t-il eu besoin de rendre publique la nudité de cette femme avec qui il a partagé sa couche ? Personne n’a la réponse. Personnellement, j y ai vu son envie de dominer, encore, en tant qu’homme de pouvoir. Il aurait certainement voulu l’humilier en l’exposant ainsi sachant qu’il ne serait pas pointé du doigt car c’est lui l’homme dans l’histoire.

Tu vois maintenant pourquoi je t’ai parlé du pouvoir des hommes dans certaines cultures africaines ? C’est cela, il savait que la femme allait être condamnée et lynchée, mais pas lui. Il savait qu’en exposant sa nudité, il l’humilierait pour de bon, parce que la nudité de la femme est un trésor. Nous ne le réalisons pas toujours, mais chères princesses de l’Éternel, mais je nous exhorte véritablement à nous engager sur le changement de mentalité pour le Royaume et à réaliser combien notre nudité est un trésor. Nous faisons tous des choix. Nous faisons parfois de mauvais choix. Je ne prétends pas n’avoir jamais été dans des situations déshonorantes, mais l’amour et la miséricorde de Dieu sont insondables. Prends la décision aujourd’hui de changer de cap. Décide aujourd’hui que cette histoire si médiatisée doit te servir de leçon. Ne fais pas de « sextape » avec un homme qui n’est pas ton mari. Ne fais plus de photos de toi dénudée avec un homme qui n’est pas ton mari.

Pourquoi ne suis-je ni l’une ni l’autre ?

Je crois que le Seigneur nous donne selon la mesure de notre cœur. Personnellement, je ne crois pas que j’aurais eu la force et la patience de Georgette durant toutes ces années. Mais je ne suis pas elle, donc je ne peux pas véritablement en juger. Ce n’est que lorsque nous sommes dans une situation particulière que nous mesurons notre force et développons des stratégies pour en sortir avec la grâce du Seigneur. Je le redis donc, son attitude de silence dans les médias, a été courageuse et respectable pendant toute la durée où le scandale a battu son plein. Elle a ainsi aidé à réhabiliter son image et celle de son mari qui est tout de même un personnage public en tant que footballeur mondialement connu.

Quant à Nathalie Koah, elle a été courageuse et je ne puis juger ses choix, ni ceux de son ex concubin, ni ceux de Georgette. Je dirais tout simplement que lorsqu’on s’embarque dans des situations ambiguës, ont doit avoir conscience que celles-ci puissent avoir des conséquences désastreuses. Mais j’espère que tous les protagonistes en ont tiré des leçons.

Ce que j’ai en revanche trouvé dommage, c’est que Nathalie Koah se serve de sa nouvelle notoriété, et quelle notoriété d’ailleurs pour se considérer comme un personnage public au même titre que ceux qui travaillent dure chaque jour avec un but précis. J’aurais préféré qu’elle s’en serve pour devenir une ambassadrice de la cause de femmes bafouées, des jeunes filles esseulées et qui font parfois de mauvais choix relationnels, elle aurait pu devenir celle-là qui encourage les filles à travailler pour leur autonomie financière, leur épanouissement, la conquête de leurs droits, etc. Peut-être qu’elle le fait d’ailleurs. Je n’ai pas d’informations à ce sujet car je ne suis pas une de ses followers. Si ce n’est pas le cas, elle est juste comme toutes les personnes qui deviennent célèbres pour avoir joué dans des télé réalités ridicules ou tourné des sextapes et qui deviennent des modèles à suivre.

Retour sur mon post Facebook

Comprends-tu donc désormais pourquoi Georgette Eto’o est « une vraie femme avec grand F» et Nathalie Koah « une fausse femme »? L’une concède à son mari toutes ses infidélités, et l’autre n’est qu’un objet sexuel. Voilà pourquoi je ne suis ni l’une, ni l’autre. Tu peux me traiter de féministe, moi je ne sais pas ce que cela veut dire.

Je me suis tout simplement interrogée parce qu’au fond de moi, j’ai pensé, est-ce que Samuel et Georgette ont véritablement fait une préparation au mariage et un pas dans leur cheminement de foi avant de légaliser leur union dans une église ou est-ce un autre coup de pub ? J’ose espérer qu’ils ont travaillé sur leur couple. Si chacun ne prend pas véritablement la décision de changer et de laisser Dieu l’aider à être une meilleure personne chaque jour, eh bien chère Georgette courage à toi. Courage aussi à Nathalie qui j’espère aura grandi de cette expérience et apprendra à faire de meilleurs choix relationnels, qui respectent sa dignité de femme dans une société ou le combat est toujours permanent pour nous les femmes.

J’avais beaucoup à dire…

Aux femmes, aux mariées, aux mères, aux fiancées, aux jeunes femmes, aux jeunes filles,

Soyez encouragées, bénies, et transformées par la grâce de Dieu. Le pouvoir est entre nos mains.

Je vous embrasse.

Une passionnée du Christ.


Image à la Une. Samuel Eto’o. Crédit photo. Internet Google images.
Rendez-vous sur Hellocoton !

J’encourage les femmes à s’épanouir humainement et spirituellement. Je les invite à prendre soin d’elles à travers toutes les dimensions de leur personne.
Ma passion c’est de les aider à entrer dans leur leadership féminin pour devenir des femmes chrétiennes authentiques et avoir de l’impact dans leur environnement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
%d blogueurs aiment cette page :