La prière, souffle de vie de notre être #9

As-tu déjà essayé de te priver d’air, c’est-à-dire rester en apnée? Apnée, du grec «apnoia», signifie l’arrêt de la respiration, de durée variable, sans arrêt cardiaque. Sans arrêt cardiaque! Voilà qui est très intéressant. Si ta réponse est OUI à cette question, alors tu vas certainement mieux me comprendre.

Tu es déjà entrain de penser au fond de  toi que d’autres ont déjà tenté cela et on fait mieux que toi lorsque tu as essayé d’arrêter de respirer juste pour voir quelle sentation on peut avoir dans ce moment là. Pour toi, il ont réussi parce qu’ils arrivent à rester plus longtemps que toi sans respirer avant de reprendre leur souffle. Les plus grands spécialistes de cet art ce sont les apnéistes. Ils pratiquent de la plongée sous-marine en apnée. Jusque là, rien d’extraordinaire selon-moi. Tout simplement parce que, ce que tu considères comme étant une réussite, moi je n’y vois qu’un échec supplémentaire face au mystère de la vie, et qui prouve à suffisance que l’homme n’en connaît pas tous les contours, quoique cette entreprise soit louable car je suis incapable de faire de même 😉 Etre capable de se priver d’air durant plusieurs minutes est en effet un exploit pour le commun des mortels. Cependant, peut-on se priver d’air indéfiniment? Si, ta réponse est NON, tu as déjà tout compris. Tu as compris ce qu’est la prière pour le chrétien.

Le plus étonnant c’est qu’avec tout le progrès actuel que connaît notre société moderne, nous n’ayons pas encore percé ce mystère. Et pourtant nous avons déjà marché sur la lune, nous explorons même d’autres planète, etc. Ce progrès constant est perpétuellement à la poursuite du dépassement de soi, de la performance, du record, etc. Mais, malheureusement, malgré toutes ces tentatives de contrôler le monde qui l’entoure, l’Homme n’est pas encore parvenu à trouver une réponse à cette question. J’en rigole parce que même en tant que fervente croyante, je ne l’ai pas non plus trouvée, mais dans mon espérance, j’ai une réponse qui n’a rien avoir avec l’intélligence et l’entendement humain.

Il n’est pas besoin d’être un médecin pour se rendre compte que c’est absolument impossible de se priver d’air, sinon nos organes s’arrêterons les uns à la suite des autres, jusqu’à faire de nous un corps sans vie. Ne joue pas l’étonné! Toi et moi le savons et je ne t’ apprends rien de nouveau. D’autant plus que tu fais certainement partie de ceux-là qui ont regardé, ou regardent les séries télévisées à succès telles que Urgence et Grey’s anatomy  🙂 Donc tu en connais un rayon sur la nécessité de la respiration pour notre corps.

Cela m’emmène donc à la réflexion sur la prière que j’ai envie de partager avec toi. Je fais beaucoup d’analogie dans mon quotidien parce que je crois que c’est ainsi que le Seigneur me parle. Certains diront d’ailleurs à ce propros que j’ai un cerveau qui tourne trop vite parce que j’ai tendance à voir et à vouloir comprendre au-délà de ce qu’on me présente.

Tout d’abord, on pourrait en décliner toutes sortes de définitions de la prière pour tenter de l’expliquer, en puisant dans divers ouvrages de références (La Bible, le Catéchiste de l’Eglise Catholique, etc.). L’explication nous donne le sentiment de maîtiser et connaître notre environnement parce que notre nature humaine n’aime pas avoir le sentiment que tout lui échappe. Mais au final, je crois que la prière c’est d’abord une expérience personnelle. Peu importe ce qu’on vous dira au sujet de la prière, vous devez la vivre pour comprendre réellement ce qu’elle est.

La prière est vitale à notre être tout entier, corps, âme et esprit.

candles-492171_1920
Crédit photo. Internet Pixabay

J’aimerais donc apporter ici un petit éclairage définitionnel non exhaustif pour comprendre en quoi la prière est vitale à notre être tout entier. L’homme tient une place unique dans la création en ce sens que dans sa nature, il unit le monde spirituel et le monde physique. Le corps désigne notre matérialité. Le récit biblique exprime d’ailleurs cette réalité selon laquelle l’homme a été façonné avec la glaise du sol (Genèse 1, 2, 3). C’est lui qui nous rend capable de nous mouvoir physiquement, et il connaîtra la corruption. L’âme , du mot hébreux néfesh c’est notre nature spirituelle, notre corps spirituel si je puis le dire ainsi. L’Eglise nous enseigne par ailleurs que l’âme ne périt pas lors de sa séparation avec le corps dans la mort. L’esprit, de l’hébreux rouah, est quant à lui le lien vital entre l’homme et Dieu. C’est lui qui nous rend capable de Dieu et nous permet d’avoir une relation intime avec Lui.

La prière est donc le souffle de vie de notre être tout entier parce qu’elle est communion avec Dieu. Prier c’est respirer et si on ne respire pas, on meurt. As-tu déjà essayé de vivre sans prier? Si ta réponse est OUI, alors j’aimerais bien que tu me fasses parvenir ton témoignage car il pourra en édifier plus d’un. Et j’aimerais que tu fasses une comparaison de ces moments là où tu as du mal à tenir une vie de prière parce que tu te laisses gagner par la paresse et les moments où tu pries, c’est-à-dire tu entretiens ta relation avec Dieu. Pour ceux qui sont dans leur période de fréquentation, de fiançailles, ou pour les personnes mariées, et même aussi en amitié, la communication est très importante. Si vous ne communiquez pas, un malaise peut s’installer parce que cela porte atteinte à la relation. La prière étant communion, communication, coeur à coeur avec Dieu, elle nous est vitale parce que sans celle nous sommes comme morts et ne produisons que des oeuvres mortes. La prière nourrit notre foi, et notre foi produit des oeuvres de vie.

Comme le corps sans l’âme est mort, de même, la foi sans les oeuvres est-elle morte. (Jacques 2:26)

Je nous exhorte donc à nous accrocher plus fermement au Seigneur dans la prière. L’un des plus grand défauts de notre Eglise moderne, c’est qu’on veut vivre sa foi tout seul, avec le Dieu qu’on s’est façonné à l’image de peuple d’Egypte dans le désert lorsqu’il érigeat un veau d’or. Nous prenons ce qui nous arrange dans les sermonts et après nous vivons selon ce que nous avons entendu parce que nous ne prenons même plus le temps de construire une relation avec Dieu en communicant avec lui dans sa Parole. Nous sommes tellement occupés à nos petites vies bien rangées et bien occupées par de multiples tâches parfois inutiles. Alors il devient difficile d’accorder du temps à celui qui nous aime, et qu’à priori nous aimons aussi puisque nous le clamons haut et fort. Je ne suis pas exempte de tout repproche, et je rends grâce à Dieu de me donner chaque jour la force de me rapprocher davantage de Lui. Il y a des moments avec, il y a des moments sans. Et, la force de nos communautés chrétiennes devrait donc être la possibilité de pouvoir s’en remettre à nos frères et soeurs dans la confiance et dans l’amour. Saint Paul disait d’ailleurs à ce propos:

Que la Parole du Christ réside chez vous en abondance: instruisez-vous en toute sagesse par des admonitions réciproques. Chantez à Dieu de tout votre coeur avec reconnaissance, par des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés. Et quoi que vous puissiez dire ou faire, que ce soit toujours au nom du Seingeur Jésus, rendant par lui grâces au Dieu Père.  (Colossiens 3:16-17)

Nous n’avons pas vraiment le choix. Nous ne pouvons tout simplement pas faire l’impasse sur la prière et nous étonner d’êtres des chrétiens morts. Morts, parce que nous n’avons pas la vie en nous, la vie dans l’esprit. Notre esprit n’est pas abreuvé par l’Esprit Saint, de qui jaillit toute vie.

C’est là qu’intervient la question que chaque chrétien se pose toujours: Comment entretenir une vie de prière constante et épanouie? J’aborderais certainement la question dans un autre article, mais j’ai envie de te dire à toi qui est entrain de me lire qu’il ne faut pas négliger les petits commencements. Une vie de prière constante et épanouie ne se mesure pas en quantité, mais en qualité. Ce n’est pas parce qu’on abbreuvre l’autre de paroles qu’on communique, et c’est là que je t’invite à commencer ton exploration si tu as envie de connaître et de vivre une profonde intimité avec le Seigneur. Fais-toi proche de Lui, comme il est proche de toi.

Sois-béni!

Une passionnée du Christ.


Image à la Une. Crédit photo. Internet Pixabay
Références bibliques. La Bible de Jérusalem, Cerf.
Rendez-vous sur Hellocoton !

J’encourage les femmes à s’épanouir humainement et spirituellement. Je les invite à prendre soin d’elles à travers toutes les dimensions de leur personne.
Ma passion c’est de les aider à entrer dans leur leadership féminin pour devenir des femmes chrétiennes authentiques et avoir de l’impact dans leur environnement.

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :