Les langages de l’amour. Les actes qui disent « je t’aime ». Le besoin d’amour : Que devient l’amour après le mariage ? #3

Lorsque j’ai découvert cet ouvrage pour la première fois, j’ai eu du plaisir à le lire parce que j’avais appris une notion important à propos de l’amour humain. J’ai donc décidé d’y revenir chapitre par chapitre en vous faisant des résumés qui vous permettront d’en prendre connaissance sans avoir à le lire entièrement, mais surtout en vous laissant la possibilité d’apprendre ce que j’ai appris.

Dans ce chapitre «Que devient l’amour après le mariage?», l’auteur commence en nous relatant l’histoire d’une rencontre entre lui et un inconnu dans un avion. Celui-ci se met à lui raconter les 3 échecs de ses 3 mariages, sans savoir qu’il est en train de discuter avec un conseiller conjugal en la personne de Gary Chapman lui-même. En clôturant son récit, il s’interroge sur le fait de savoir si finalement son expérience est unique. Mais selon Gary Chapman il se trouve que non, pas tout à fait. En effet, « le désir de connaître l’amour romantique dans le mariage est profondément ancré dans notre nature psychologique » p.16.

Malheureusement Gary Chapman fait un constat selon lequel, malgré les offres (revues, livres, etc.), sur la manière de stimuler l’amour dans le couple, comment se fait-il que si peu de couples trouvent le secret pour garder leur amour vivace après le mariage ? Il tente alors de donner une réponse en prélude à ce qu’il va poursuivre tout au long de l’ouvrage. A savoir que les gens parlent différents langages d’amour. Ce n’est donc pas la littérature sur la manière de stimuler l’amour dans le couple qui fait défaut, ni les méthodes qui sont inutiles, mais bien les langages d’amour.

Après avoir dit cela, il en vient au fait qu’il existe plusieurs langues et il n y a pas plusieurs dialectes dans une langue. Ainsi, s’exprimer dans une langue qui n’est pas notre langue maternelle peut s’avérer être une entreprise difficile puisqu’il existe des différences linguistiques dans la culture humaine. Donc, pour communiquer efficacement avec des personnes d’autres cultures, nous devons apprendre leur langue. Il fait ensuite une analogie évidente pour le lecteur avec le domaine de l’amour. C’est donc cela! Nous aurions des langages différents en amour.

« La sincérité ne suffit pas. Si nous voulons être de bons communicateurs en amour, nous devons être prêts à apprendre le langage affectif fondamental de notre conjoint. » p.8.

wedding-rings-949106_1920
Crédit photo. Internet Pixabay

Ce qu’il essaye de dire par là c’est tout simplement que malgré l’amour sincère qu’on peut dire éprouver pour son conjoint, si on n’apprend pas à communiquer dans sa langue, cela ne suffira pas. Il faut donc apprendre le langage d’amour de l’autre pour mieux communiquer avec lui d’un point de vue affectif. Pour Gary Chapman, il existerait donc 5 moyens principaux pour exprimer l’amour, 5 langues sentimentales que parlent et comprennent les êtres humaines.

La structure émotionnelle de la personne se développe dans la prime enfance. Ainsi, à l’âge adulte, chacun sera plus sensible à sa langue maternelle, c’est-à-dire à communiquer et à comprendre le langage d’amour dans lequel il a grandi. Ceux qui malheureusement n’ont peut être pas eu beaucoup d’amour et d’affection auront cependant plus de mal à devenir de bons communicateurs et devront travailler davantage que ceux qui ont été entourés d’amour. Finalement, le manque de communication de certains couples prendrait donc racine dans la structure psychologique de l’enfance. C’est en raison de ces différents constats que l’auteur a donc décidé d’écrire ce livre.

Il croit qu’en découvrant les 5 langages sentimentaux, nous pourrons déterminer quelle est notre première langue. Cela nous aidera à connaître et à comprendre celui de notre conjoint. C’est, selon lui, la clé d’un mariage durable, apprendre à s’exprimer dans la langue de l’autre.

Voilà comment se termine ce premier chapitre. Dans le suivant, Gary Chapman nous explique l’amour et son ambiguïté, et le fait que nous ayions besoin d’amour.

À suivre dans un prochain article…

Une passionnée du Christ.


Image à la Une. Crédit photo.@grace_no_
Rendez-vous sur Hellocoton !

J’encourage les femmes à s’épanouir humainement et spirituellement. Je les invite à prendre soin d’elles à travers toutes les dimensions de leur personne.
Ma passion c’est de les aider à entrer dans leur leadership féminin pour devenir des femmes chrétiennes authentiques et avoir de l’impact dans leur environnement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
%d blogueurs aiment cette page :